Rechercher un peintre

Devenir peintre de bâtiment est un métier intéressant et avantageux contrairement aux idées reçues. Comment définir ce poste et quels sont les travaux qu’il peut réaliser ainsi que les conditions nécessaires pour devenir peintre professionnel ? Les réponses se trouvent à travers les lignes suivantes.

Qu’est-ce qu’un peintre ?

Par simple définition, un peintre en bâtiment applique de la peinture sur un bâtiment. Intervenant souvent en dernier lieu pendant la construction ou la rénovation d’une maison, le peintre habille les murs ainsi que les bâtiments. Ainsi, il a le rôle, d’assurer la touche finale du second œuvre d’un chantier.

Un bon peintre se sert de plusieurs supports pour exercer son travail dans le but d’obtenir un meilleur effet. Par ailleurs, il est apte à proposer de nombreux mélanges pour atteindre de nombreux styles. Par ailleurs, un peintre en bâtiment peut travailler en solitaire ou en équipe tout en respectant la qualité et le délai de chaque travail qui lui est confié.

Un peintre est alors capable d’intervenir à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur d’un bâtiment en fonction des attentes de ses clients. D’ailleurs, il ne doit avoir aucun mal à décider le nombre de couches à appliquer sur les supports. À cela s’ajoute la combinaison des teintes nécessaires pour obtenir la bonne couleur.

Un peintre en bâtiment est aussi un artisan polyvalent. Effectivement, il ne se limite pas à peindre les murs et les plafonds dans son travail. Ajouter à cela, il est parfaitement capable de s’adapter à tous les types matériaux ainsi que l’état de chaque support.

Les principaux travaux réalisés par un peintre

Déjà, un peintre en bâtiment intervient, sur les finitions murales et des plafonds ainsi que des sols peu importe la zone d’intervention. Il ne fera pas non plus qu’appliquer les peintures. Les travaux d’un peintre en bâtiment concernent aussi la protection et l’assainissement des supports.

Ajouter à cela, il est appelé à réaliser d’autres travaux de finitions à commencer par l’application de résines et de vernis. Il est aussi capable d’intervenir pour la pose de papier peint et de tissu sur les murs. Le recouvrement de moquette et de parquet reste une intervention à confier à un peintre tout comme l’intervention sur du linoléum et sur un sol souple.

Avec les nombreuses demandes de finitions sur le marché, vous devez savoir qu’un peintre en bâtiment doit être capable d’appliquer des décorations en platine ou pour la réalisation de faux marbre. D’autres interventions sont aussi à confier à un peintre professionnel pour ne citer que l’imitation bois.

Pour aller plus loin, un bon peintre est capable de poser des vitres ou prendre en compte la miroiterie. Dans tous les cas, un peintre en bâtiment est un artisan doté de plusieurs capacités tout en assurant la qualité de son travail. Il est alors capable d’évoluer dans son travail.

Comment devenir peintre ?

Devenir peintre en bâtiment professionnel nécessite des qualités et des compétences précises. Il est alors possible de pratiquer le métier après la classe de 3e une fois que l’on obtient un CAP Peintre applicateur de revêtements.

Il est aussi possible de pratiquer le métier avec l’obtention d’un diplôme de BAC PRO Aménagement et Finition du bâtiment. Cela offre plus de responsabilités au pratiquant du métier.

Après le baccalauréat, on peut commencer des études spécialiser en aménagement et finition. Ainsi, vous obtiendrez un BTS (Bac+2) dans le domaine. Avec ce brevet, on peut postuler au poste de chef d’équipe. Il est tout à fait possible de continuer jusqu’à un niveau bien plus supérieur pour obtenir plus de responsabilités.

Pour ceux qui veulent exercer de manière indépendante, il faut viser le BP Peinture Revêtements dont l’obtention est possible deux ans après le CAP.

En plus des études, un peintre en bâtiment doit avoir un goût particulier pour l’esthétisme afin de mettre en avant ses performances artistiques. La capacité d’adaptation est indispensable vu que toutes les zones d’intervention ne se ressembleront pas. Certains clients peuvent aller jusqu’à demander des demandes particulières que ce soit pour l’extérieur ou l’intérieur du bâtiment. Il est aussi important d’être minutieux vu que cela permet d’obtenir des finitions indiscutables. Mis à part cela, une bonne condition physique est importante pour un peintre vu les nombreuses missions qui peuvent lui être confiées. Certains travaux exigent une condition physique parfaite vu qu’il y a des interventions qui demandent beaucoup de forces. Ce qui fait qu’un peintre professionnel doit être apte à travailler en équipe. Le but est qu’il puisse intervenir avec efficacité tout en respectant le délai prévu avec chaque client sur chaque projet.

Quels sont les tarifs habituels d’un peintre ?

Un peintre en bâtiment peut être rémunéré à l’heure ou au m² selon la situation. Dans tous les cas, le tarif peut dépendre du type de support à peintre ainsi que des conditions d’intervention comme l’état des lieux et le style demander par les clients. Le budget nécessaire pour peintre les murs ne sera pas le même que pour le plafond.

Le tarif horaire d’un peintre en bâtiment peut alors varier entre 25 et 40 euros hors taxe par heure. Pour la tarification au m², l’intervention peut couter entre 20 et 30 euros hors taxe et par m². À noter que les frais de déplacement peuvent aller entre 20 et 40 euros sans taxe. Pour un logement récent, le taux prélevé est de 20 % contre 10 % pour un bâtiment de plus de 2 ans.

Peintres par région

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val de Loire

Corse

Grand-Est

Hauts-de-France

Ile-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Départements d’outre Mer