Rechercher un serrurier

Le serrurier est le professionnel appelé pour la réparation, l’installation et l’entretien d’une serrure. Voici comment accéder à ce métier.

Qu’est-ce qu’un serrurier ?

Le métier de serrurier englobe toutes les prestations liées de près ou de loin à une construction métallique de sécurisation. Les serrures peuvent être conçues dans des matériaux divers comme le cuivre, le fer, l’aluminium, le laminé…

Ce travail est essentiellement manuel. Traditionnellement, un serrurier désignait la personne chargée d’assembler les différents éléments métalliques d’un système de fermeture d’un bâtiment. Pour ce faire, il relève des mesures précises pour pouvoir dessiner le plan du système de sécurisation qu’il va concevoir. Sa réalisation devra être faite suivant les exigences des clients et en tenant compte du type de bâtiment sur lequel va être installée la serrure. Une fois les plans faits, le serrurier peut découper les matériaux qu’il va utiliser, les modeler par pliage, meulage, perçage pour enfin pouvoir souder ou visser la pièce sur l’arc électrique.

Toutes ces actions requièrent un niveau poussé de technicité et de savoir-faire.

Le serrurier peut intervenir auprès des particuliers comme d’une entreprise. Il est la solution pour tous les soucis de serrurerie que ce soit pour une réparation de serrure endommagée, un dépannage pour des clés bloquées ou égarées…

Le champ d’action d’un serrurier s’est depuis largement étendu. Il peut aujourd’hui, intervenir pour des travaux liés au bâtiment notamment dans le domaine de la serrurerie d’art.

Les principaux travaux réalisés par un serrurier ?

Le domaine d’activité d’un serrurier est très vaste. Si ce professionnel est connu pour l’installation, l’entretien et la réparation de serrures, il peut aussi intervenir sur les gonds et les clés.

Étant un spécialiste de la ferronnerie d’art, un serrurier peut aussi travailler dans la conception et la réhabilitation de tout ce qui est conçu dans du métal tel que des rampes d’escalier, des grilles de protection, des portes métalliques, des balcons en métal… Ce professionnel peut aussi être appelé pour la conception de vérandas, de bâtiments à ossature métallique, de toitures en acier…

La fabrication ou le renforcement de votre système de protection peut aussi lui être délégué. Cet expert de la serrurerie peut vous concevoir des garde-corps, des blindages…

Il peut aussi vous prêter main-forte pour l’installation de vos panneaux photovoltaïque, de vos protections solaires comme de votre vitrage à isolation renforcée, de votre volet roulant, de stores.

Quel que soit le cas, ce professionnel doit étudier vos demandes et dessiner un plan selon les caractéristiques de votre bâti et du support de la serrurerie. Ce n’est qu’après qu’il pourra découper les pièces requises, les façonner pour finir par les souder ou les visser à son support.

Un serrurier doit veiller à l’esthétique finale de ses réalisations et être capable de conseiller ses clients sur la meilleure solution.

Comment devenir serrurier ?

Cette profession est réglementée. Une formation est nécessaire pour l’exercer, mais elle diffère selon le domaine dans lequel l’aspirant choisit de travailler.

Le serrurier dépanneur de serrurerie aussi appelé métallier-serrurier ou serrurier-poseur

Un BEP ou un CAP en menuiserie et en métallerie est requis pour y prétendre. Une expérience dans l’un de ces domaines permet aussi d’y accéder même sans les diplômes précédemment cités. Il se peut aussi qu’un certain niveau de savoir en automatisme et en électricité soit aussi demandé au candidat.

Le serrurier d’art

Le poste est accessible à toutes les personnes possédant une expérience professionnelle en métallerie. Un diplôme en modelage du bronze, en ferronnerie d’art ou en serrurerie métallerie est cependant fortement apprécié.

Le tôlier-serrurier

Ce poste de serrurier métallier industriel ou traceur en serrurerie est ouvert à tous les détenteurs d’un diplôme en serrurerie métallerie ou en chaudronnerie. Une certaine connaissance en soudure est aussi généralement exigée. Dans certains cas, un CACES ou Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité peut aussi être demandé.

Le ferreur serrurier

Un diplôme et une certaine expérience en métallerie, soudage, charpente métallique ou en chaudronnerie sont requis pour accéder à cette fonction. Un CACES peut aussi être demandé au postulant.

L’article 2 du décret n° 2015-810 du 2 juillet 2015 stipule que tous les serruriers de la France détiennent un certificat délivré par un organisme de formation inscrit dans le Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles Françaises ou RNCP.

Quels sont les tarifs habituels d’un serrurier ?

Le devis de la prestation d’un serrurier tourne généralement dans les 100 €. Il est cependant conseillé de faire jouer la concurrence pour trouver des tarifs moins chers pour un travail de même qualité.

Le tarif horaire de ce spécialiste s’affiche dans les 40 à 60 € hors taxe. Il fluctue selon la nature, la difficulté et l’urgence de l’intervention. Il faut aussi compter les frais de déplacement et les éventuelles majorations de 30 % voire même de 50 % pouvant être apposées selon le moment du recours à leurs services.

Pour les travaux les plus courants, le tarif moyen d’un serrurier comprenant la fourniture et l’installation des éléments requis, s’affiche dans les 70 € à 150 €. Le budget à prévoir est toutefois, plus élevé pour les travaux de blindage.

En général, le tarif d’un serrurier varie entre 70 € à 120 € pour l’ouverture d’une porte standard. Ce professionnel facture dans les 100 € à 150 € pour ouvrir une porte blindée. La copie comme le remplacement d’une clé coûte dans les 5 € à 70 €. Quant à l’installation ou le remplacement de serrure hors fourniture de pièces, il est facturé à 110 € à 150 €. Blinder une porte est une solution de sécurisation qui revient moins chère que l’achat d’une porte blindée. Ce blindage de porte est facturé au moins 1 000 €.

Serruriers par région

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val de Loire

Corse

Grand-Est

Hauts-de-France

Ile-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Départements d’outre Mer