Comment installer un disjoncteur ?

proDispo » Comment installer un disjoncteur ?

Toute installation électrique doit être protégée par un disjoncteur de 16 A ou de au maximum de 20 A. L’amendement 5 de la norme NFC 15-100 exige l’installation de cet élément. Cette opération n’est en soi pas si compliquée, mais elle est assez risquée. Une mauvaise manipulation, un oubli aussi minime soit-il suffi pour occasionner de graves dégâts aux biens et aux personnes. Ainsi, tout ce qu’alimentent vos prises de courant ou tout dysfonctionnement d’interrupteur est assuré par le disjoncteur. Suivez les étapes suivantes pour savoir ce que vous devez faire pour installer un disjoncteur en toute sécurité.

Les matériels à avoir pour l’installation d’un disjoncteur

Il vous faut au préalable avoir :

  • Un disjoncteur de 16 A ou de 20 A à connexion automatique selon les besoins de votre circuit ;
  • Un peigne d’alimentation horizontale ;
  • Une pince coupante et une autre à dénuder ;
  • Un tournevis plat.

Attention ! Coupez toute arrivée de courant au disjoncteur général avant toute intervention électrique.

L’installation d’un disjoncteur étape par étape

Cette opération s’effectue en trois étapes bien définies.

Détermination l’emplacement du disjoncteur divisionnaire

Pour ce faire, vous devez agir en cinq phases.

1.   Coupure de l’arrivée du courant au disjoncteur général

Les plus expérimentés pourront n’arrêter que l’alimentation de la barre sur laquelle il va intervenir. Le disjoncteur général se trouve généralement au-dessus du tableau électrique. Il vous suffit de le mettre en position Off pour couper l’alimentation en courant de tout le foyer.

Pensez à éteindre les appareils électriques avant de les priver d’électricité. Cela pourrait les endommager.

2.   Recherche de l’emplacement du disjoncteur à installer

Le nouveau disjoncteur doit normalement être installé sur la même ligne que l’interrupteur différentiel qui délivre une puissance suffisante. En règle général, vous devez préalablement essayer de comprendre la logique selon laquelle a été implantée les disjoncteurs déjà en place.

Ne touchez cependant pas encore au cache-poussière du cache général. Son enlèvement se fera bien plus tard.

3.   Enlèvement du cache du tableau électrique

Généralement maintenu à sa place par quatre vis en plastique quart de tour, ce cache se retire facilement à l’aide d’un tournevis. Commencez par les vis du bas et ceux du centre. Ce cache assez léger, doit être manipulé avec délicatesse. Une chute pourrait endommager les modules et les interrupteurs fixés sur lui.

4.   Vérification de la coupure du courant dans le tableau

Ce contrôle se fait au niveau d’un disjoncteur déjà en place sur la ligne qui est prévu recevoir le nouveau disjoncteur. Utilisez un testeur de tension ou un multimètre pour cette vérification. Posez une des pointes de cet outil sur le fil neutre et l’autre pointe sur le fil rouge ou marron. Chaque pointe doit impérativement toucher la partie métallique de chaque fil. Si 220 V ou 230 V s’affiche sur l’écran alors il y a encore du courant. Mettez donc le disjoncteur en Off et recontrôlez.

La plupart des tableaux électriques actuels sont équipés de peignes d’alimentation. Les interrupteurs différentiels placés à gauche contrôlent l’alimentation des disjoncteurs placés à droite. Deux peignes partent de chaque différentiel pour alimenter chaque disjoncteur divisionnaire. Testez la circulation ou non de courant au niveau de ces peignes.

Si votre logement est équipé d’un compteur Linky, vous n’avez qu’à mettre en Off le disjoncteur principal et l’interrupteur différentiel pour être certain de l’absence de courant.

5.   Recherche de l’emplacement du nouveau disjoncteur

Normalement, le nouveau disjoncteur doit être placé sur la ligne où se trouvent des disjoncteurs déjà existants ou même entre deux disjoncteurs s’il y a encore une place. Un tableau électrique peut avoir trois, quatre ou cinq lignes de disjoncteurs. Installez un disjoncteur sur la ligne du différentiel adapté en suivant le principe I (intensité du différentiel) >P (Puissance consommée sur la ligne)/U (tension).

L’installation du disjoncteur sur le tableau électrique

Cinq phases sont aussi nécessaires :

1-   Installation du disjoncteur adapté au tableau

La norme française NFC 15-100 pose de nombreux critères dont celui de laisser 20 % des emplacements libres pour l’installation prochaine de nouveaux circuits. Si l’espace libre est inférieur à ces 20 %, il faut remplacer le tableau en place par un autre plus grand.

Choisissez un disjoncteur de la même marque que le tableau électrique. Il doit également délivrer une intensité inférieure ou du moins égale à celle que peuvent supporter les fils conducteurs. Procurez-vous des fils respectant les normes pour qu’ils s’emboîtent sans rabotage ni coupure de ses brins.

2-   Vérification du disjoncteur en position Off

Le nouveau disjoncteur installé doit toujours être en position off, car les interrupteurs différentiels et les disjoncteurs présents vont être enclenchés un par un.

3-   Enclenchement du nouveau disjoncteur

Il faut le tenir en position inclinée puis poser le crochet arrière du disjoncteur sur le dessus du rail. Abaissez maintenant le disjoncteur pour qu’il se clipse sur le rail. Une fois installé, le disjoncteur ne doit présenter aucun jeu tout en pouvant glisser le long du rail.

4-   Branchement de la nouvelle ligne au nouveau disjoncteur

Les fils de raccordement doivent se brancher sur les bornes automatiques se trouvant sous le disjoncteur. Le fil du neutre se branche à celui du gauche et celui de la phase se raccorde à celui de la droite.

Test de fonctionnement du nouveau disjoncteur

Mettre la cache de votre installation et enlever au cutter la partie correspondant à l’emplacement du nouveau disjoncteur. Vérifiez maintenant qu’aucun matériel n’a été oublié sur votre installation et que vos branchements ont été tous bien faits.

Remettez le courant en marche en remettant en position On le disjoncteur général puis l’interrupteur différentiel puis le disjoncteur divisionnaire. Il n’y a rien qui se déclenche, tout est donc normal.

Pour finir, reportez sur la légende du tableau électrique qu’est-ce que votre disjoncteur alimente et protège. Dans le cadre de votre travail en électricité, il est souvent préférable de faire appel à de vrais électriciens qui sauront effectuer ces tâches avec professionnalisme tout en offrant une garantie de travaux.

2020-07-18T17:07:49+02:00