Comment remettre aux normes une installation électrique ?

proDispo » Comment remettre aux normes une installation électrique ?

De plus en plus courant vu que c’est l’un des grands facteurs qui favorisent l’incendie domestique, le court circuit est un problème majeur à ne pas négliger. Ce problème est généralement dû à une installation électrique vétuste d’où le besoin d’une intervention rapide pour éviter les accidents. Pour un vieux bâtiment, une remise aux normes de l’ensemble de l’installation électrique devient une évidence. Voici les points à considérer pour la réussite d’une telle intervention.

Mise en garde

Pour votre sécurité, avant toute intervention sur n’importe quel circuit électrique, il faut toujours couper le courant du disjoncteur général. Cette étape est la plus importante pour éviter les risques d’électrocution.

La norme NF C 15-100

Que ce soit une nouvelle construction ou bien une maison rénovée, depuis 2002, il y a eu un changement au niveau des normes à respecter. Cette nouvelle instauration se lie directement à la sécurité des occupants de chaque logement ainsi que de leur voisin. La norme NF C 15-100 est donc mise en vigueur pour toucher principalement les installations électriques. Elle est établie pour obtenir une installation électrique à la fois pratique et performante. En même temps, c’est aussi une norme qui aide chaque utilisateur à éviter les problèmes de court circuit et d’électrocution.

Selon la norme NF C 15-100, chaque installation électrique doit être équipée d’un appareil général de protection et de coupure de courant. Vous aurez donc besoin d’installer un disjoncteur différentiel qui a pour rôle de couper automatiquement le courant lorsqu’un problème se présente. Mais aussi, il est indispensable que votre installation se relie à la terre pour qu’il n’y ait pas de fuite de courant et ainsi éliminer les risques de chocs électriques. Cette norme indique également la limitation de pose de prises dans chaque pièce d’un logement. La protection des fils électriques qui sont dénudés aussi est inscrite dans cette norme.

Norme des installations électriques dans chaque pièce de la maison

En nous basant sur la norme NF C 15-100, il y a donc des règles à suivre sur chaque installation électrique. Le but est de conserver votre sécurité de tous les jours en évitant les accidents. Il sera utile également de connecter proprement l’installation sur un tableau qui référencera les différents réseaux électriques.

Pour la chambre

Un endroit clé dans une maison, la chambre se doit d’être bien équipée électriquement. Dans cette pièce, il est nécessaire d’installer jusqu’à 3 prises avec terre ainsi qu’une autre prise qui se place obligatoirement tout près de l’interrupteur principal de commande d’éclairage. La chambre aussi a besoin d’une prise qui sert à relier les appareils de communication dont l’emplacement doit être proche d’une prise électrique pour plus de praticité à l’usage.

Pour la cuisine

Dans la cuisine, l’installation électrique se doit aussi d’être établie selon les normes en vigueur. Si la superficie de votre cuisine est inférieure à 4 m2, la norme NF C 15-100 indique une installation de 3 prises électriques, dont la liaison à la terre est obligatoire. En général, pour une grande cuisine, il faut l’équiper de 6 prises en moyennes. 4 de ces prises doivent être placées au-dessus du plan de travail. La pose de prises sous une plaque de cuisson ou d’un évier est formellement interdite. Et pour les appareils électroménagers, il faut des installations électriques spécifiques.

Pour le salon

Parce que vous passez plus de temps dans votre salon que dans les autres pièces de la maison, l’installation électrique dans cette pièce doit être parfaite. De ce fait, la pose d’un point lumineux commandé à l’entrée du salon est essentielle. Pour la mise en place, il faut que l’interrupteur s’installe à 1.30 m et 0.90 m du sol. Et pour les prises, si votre salon possède une surface moins de 28 m2, il faut l’équiper de 5 prises. Près de l’interrupteur principal, vous devez installer une de ces prises. Et pour le raccordement du réseau informatique, de communication de la télévision, vous aurez besoin d’installer des prises RJ45 dont 2 socles de cette prise dans le salon.

Pour la salle de bains

Souvent exposée à l’humidité, la salle de bains se doit d’être bien équipée au niveau de l’installation électrique. La pose d’équipements électriques spécifiques dont le IPX7 ou IPX4 est donc obligatoire. Pour une telle installation, l’intervention d’une équipe professionnelle est nécessaire vu que c’est une pièce à risque. Il est aussi exigé d’y installer une prise de terre sans oublier l’éclairage avec commande dès l’entrée de la salle de bains.

Pour les couloirs et les toilettes

Dans les allées de la maison,  il est indispensable d’installer des prises de terre, de préférence, si les couloirs font de plus de 4 m2. Il faut également un point d’éclairage qui doit illuminer vos allées. Du côté de vos toilettes, un point lumineux dès l’entrée est une obligation sans oublier les prises de terre (si les WC possèdent une surface à partir de 4 m2).

Prix d’une remise aux normes d’une installation électrique

Généralement, la remise aux normes d’une installation électrique demande l’intervention d’un professionnel. Pour le tarif d’une telle intervention, elle varie selon la complexité des travaux à réaliser. Un diagnostic électrique dont un contrôle en 6 points coûte 150 €, en moyenne. Pour une remise en état de l’installation, il faut prévoir un budget à partir de 1 000 €. Et si vous voulez d’une remise aux normes complètes, le tarif varie entre 4 500 à 7 500 € pour un T3 contre 6 000 € à 11 000 € pour un T6.

2020-07-18T16:53:41+02:00