Charpentier sur un toitCharpente et menuiserie évoquent des ouvrages en bois qui interviennent dans le domaine de la construction. L’assemblage des différentes pièces constitue des éléments essentiels pour le bâtiment. La charpente et la menuiserie interviennent dans plusieurs domaines. On utilise généralement le bois pour sa facilité de fixation et sa maniabilité.

En quoi consistent la charpente et la menuiserie ?

Une charpente se forme à partir de l’assemblage de pièces métalliques ou de bois pour soutenir des constructions. On la qualifie pour cette fonction d’ossature porteuse ponctuelle. Pour la conception d’une charpente, on exploite différentes typologies de bois. Les principaux bois tendres utilisés sont les résineux. Il s’agit généralement de conifères. L’aubier et le bois de cœur sont très distincts. Les propriétés du bois changent suivant les saisons. Les bois caducs les plus employés sont le chêne et le châtaignier. Dans certaines régions du globe, certaines familles de bois comme l’ébène ou le palissandre présentent une dureté particulière. Le bois est transformé en scierie pour former les pièces utiles aux travaux. L’assemblage des différentes pièces de charpenterie se fait suivant diverses techniques. Les plus fréquentes sont le tenon mortaise, la cheville bois, l’assemblage mi-bois. On utilise aussi les tirefonds, les pointes ou les boulons. D’autres techniques comme les entures, les connecteurs en plaque ou de type tige sont aussi d’autres alternatives. Le terme de charpente est parfois limité aux supports de la toiture. Elle est alors constituée de poutres, de pannes et de fermes, de chevrons et de liteaux. La conception d’une charpente pour toiture suscite la considération du poids du toit et de l’influence des facteurs externes.

La menuiserie englobe toutes les techniques mises en œuvre pour la construction d’ouvrages en bois. Elle suscite la mise en forme et l’assemblage de pièces en bois.

Les principaux usages de la charpente et la menuiserie

On a tendance à croire que la charpente désigne uniquement le support de la toiture. En réalité, elle concerne plusieurs éléments de la construction. Elle inclut entre autres les pans constitutifs de murs, les cintres pour voutes et les échafaudages. Elle comprend aussi les parquets et les escaliers. Le terme s’étend ensuite aux fondations en pieux, aux vannes d’écluses et aux ponts. Autrefois, les charpentes en bois servaient dans les engins et les grues et dans les machines de guerre.

Les travaux de menuiserie sont répartis en plusieurs parties. En construction, on parle principalement de menuiserie de bâtisse. Elle regroupe toutes les œuvres relatives à la construction. Elle comprend la menuiserie dormante et la menuiserie mobile. Dans une maison, la menuiserie dormante désigne les escaliers, les chambranles des portes, les corniches. Elle désigne aussi les stalles, les chaires et les confessionnaux des églises. La menuiserie mobile indique la conception des volets, des portes et des croisées. Elle inclut ainsi les persiennes et les jalousies. La menuiserie de meubles est aussi incontournable dans le domaine du bâtiment. Elle concerne la fabrication de chaises, de fauteuils, de tabourets et de canapés. Elle inclut aussi la conception des lits sous différents formats.