Comment installer de la tuyauterie ?

proDispo » Comment installer de la tuyauterie ?

Avez-vous constaté des problèmes d’eau courante ? Pas besoin de tout un savoir-faire pour installer la tuyauterie. Donc, pas besoin de payer un plombier quand on peut faire les choses soi-même. Nos conseils seront parfaits pour les débutants, la mise en place s’avère être simple et pratique. Pour raccorder la tuyauterie de votre maison, vous aurez besoin de quelques matériels à savoir une ou deux clés à molette, une pince multiprise sans oublier les tuyaux en cuivre, en PER ou en PVC à vous de choisir. Si vous faites appel à des prestataires, le cout d’installation d’une nouvelle tuyauterie dépend de la taille de l’habitation, des équipements et de la pose.

Les étapes d’installation de la tuyauterie

Préparer le terrain

Avant toute chose, vous devez tenir compte de quelques paramètres avant d’effectuer la préparation de la pose de tuyauterie.  Ces principes sont à ne pas rater. Le débit est important quand il s’agit d’installation, les points de distribution doivent respecter un certain diamètre. Il faut partir d’un diamètre décroissant en fonction des besoins, mais pas inversement. Et bien évidemment, avant le processus de l’installation, il est impératif de couper l’alimentation en eau au compteur. Pour éliminer la pression et pour vidanger le circuit, il est préférable d’ouvrir tous les robinets. S’il s’agit d’une nouvelle maison, la pose du compteur d’eau est essentielle. Néanmoins, vous n’aurez pas à vous soucier du réseau de distribution, la compagnie d’eau s’en charge à votre place.

Place au piquage

Si vous allez remplacer vos tuyauteries, commencez par le piquage. Cette opération consiste à découper le tuyau et de prendre les mesures de la coupe. Pour cette manœuvre, il est nécessaire de dégager une portion de tuyau à effectuer entre deux raccords. Le but est donc de faciliter le travail de repiquage. Poursuivez le travail en bloquant le raccord avec une pince multiprise et en desserrant l’écrou à la clé mollette. Et prendre par la suite la mesure entre les deux épaulements.

Il suffit maintenant de reporter les dimensions sur l’emplacement du piquage. Utilisez des marquages pour avoir les bons repères avec un feutre indélébile par exemple. Puis, coupez le tuyau en fonction de votre repère à l’aide d’une clé à molette. Continuer la coupe jusqu’à avoir un découpage complet, utilisez la lame coupe-tube pour l’ébavurer. Il faut désoxyder toute la zone du travail avant de poursuivre l’installation. Réalisez la désoxydation avec un tampon de laine d’acier. Puis, mettez la bague d’étanchéité en engageant l’écrou sur le tuyau, placez le filetage côté raccord puis insérez la bague.

Raccord à visser « bicone »

Pour le raccordement, réalisez le raccord à visser « bicone », la jonction et le serrage. Concernant le raccord à visser « bicone », il faut engager le bout du tuyau à l’intérieur du raccord. Pousser à fond pour en venir en butée et approcher l’écrou en coulissant la bague au ras du raccord. Vous pouvez maintenant de tenir le raccord d’une main en vissant l’écrou de l’autre extrémité. Pour la jonction, il suffit de reprendre le même principe de montage avant d’engager le tuyau à fond. Terminer en serrant le maximum à la main. En ce qui concerne le serrage, utilisez deux clés à molette ou des pinces multiprises pour tenir le raccord. Une fois le raccord bien bloqué, actionnez l’appareil tour à tour sur chaque écrou en serrant avec fermeté. Quand la bague est bien compressée contre le raccord, l’étanchéité est assurée.

Raccord « gripp »

Passez ensuite par le raccord « gripp ». Pour cela, vous aurez besoin d’un joint caoutchouc et d’une rondelle dentelée. Pour le montage, mettez un peu de graisse de silicone en bout de tuyau et engagez l’écrou sur le raccord de tuyau. Utilisez la rondelle dentelée pour la jonction, il est à noter que la denture doit s’orienter côté raccord puis côté joint. Pour le serrage, essayez de bloquer le raccord avec une pince multiprise avant de serrer les écrous à la clé à molette. Et voilà l’installation des tuyaux est achevée. Vous allez procéder de la même manière pour passer d’une salle à une autre, d’un étage à une autre et ainsi de suite.

Raccord du robinet

Après quelques montages, raccorder le robinet est nécessaire dans le cas d’une nouvelle maison. Nous vous montrons sa mise en place. Une fois que vous avez repéré l’emplacement du tuyau qui mène au robinet. Utilisez des colliers pour fixer le tuyau. Placez le robinet dans l’axe du raccord en Té. Pour la fixation des colliers, il est utile de faire un perçage de trou pour chaque collier. Songez à bien cheviller avant de fixer la base. Le chevillage doit être choisi en fonction de la nature de vos murs.

Une fois toute en place, poursuivez par la jonction par flexible et la jonction directe. Pour la jonction flexible, vous devez stopper le parcours du tuyau à quelques centimètres du robinet. Pensez à choisir un flexible avec raccord rapide au niveau du robinet. Pour la jonction directe, cheminez le tuyau à la verticale sous le robinet puis utiliser un raccord rapide. Et voilà, toute l’installation est terminée.

Les tarifs vont grimper si vous sollicitez l’assistance des plombiers professionnels. Si c’est votre seule option, il est recommandé de demander un devis avant d’y procéder. Le cout des travaux va dépendre de l’état de l’habitation, il faut compter en sus les nombres d’étages et le choix de la tuyauterie. Les mains-d’œuvre et les taxes devront toujours être comprises dans le devis.

2020-05-24T23:01:46+02:00