Comment rechercher et réparer une fuite de douche ?

proDispo » Comment rechercher et réparer une fuite de douche ?

À un moment donné dans votre vie, vous allez devoir mettre à l’épreuve vos talents de bricoleurs. Vous allez surement faire face à une douche qui fuit. Quand cela arrive, vous n’avez d’autres choix que de l’arrêter avant de faire venir un professionnel. Avec une bonne dose de jugeote et de la volonté, vous pouvez effectuer vous-même les réparations. Voici quelques conseils pour vous guider à réaliser cette tâche comme un pro.

Commencer par vérifier l’étanchéité

  • Cette étape est très simple. Il vous faut avoir tout de même quelques matériels pour la mener à bien. Des outils de plomberie disponible pour pas cher auprès des magasins spécialisés par exemple. Une fois les outils réunis, partez en quête de la source de vos problèmes. Une douche qui fuit est généralement le résultat :
  • D’une bonde d’évacuation défectueuse
  • De l’eau qui s’infiltre via le bord du receveur de douche (joint mastic)
  • Un bac de douche fissuré

Si des décisions ne sont pas prises à temps, le résultat peut être catastrophique pour votre salle d’eau. À commencer par l’apparition de moisissure sur les murs adjacents à votre douche. Si c’est le cas, vous êtes bon pour refaire le mur. Si vous vivez au-dessus d’un voisin, votre fuite de douche créera des inconvénients pour vos voisins du dessous.

Comment endiguer et réparer une fuite de douche ?

Votre premier réflexe sera de trouver l’origine de la fuite. Une bonne motivation, des matériels de base en plomberie, et vous voilà prêt. La première chose qui doit attirer votre attention sera la bonde de douche. Une fuite avec beaucoup d’eau qui coule signifie dégâts importants. C’est peut-être le résultat d’un siphon bouché ou une bonde de douche défectueuse. Le cas le plus fréquent c’est un problème de serrage de vis au niveau de la bonde du receveur. Il se peut que vous ayez à changer la bonde si jamais ce n’était pas le problème.

Une jointure à refaire

Avec le temps, vous remarquerez que les jointures au niveau de votre douche commencent à noircir et à disparaitre. C’est le moment idéal pour les refaire et augmenter l’étanchéité de la pièce. En plus, c’est un petit travail qui ne vous demandera que quelques minutes pas plus. Un joint qui se décolle peut impliquer aussi une infiltration d’eau qui ne se remarquera que quelque temps après l’apparition de la défaillance au niveau des joints.

Pour ce qui est de la réparation, équipez-vous de silicone. Environ 95% des fuites proviennent d’une jointure qui a perdu son étanchéité. Résultat : écoulement d’eau entre la douche et le carrelage. Sachez que la jointure doit être entretenue. Enlevez l’ancienne couche de silicone en commençant par dégraisser l’élément avant d’y appliquer de nouveau de la silicone.

Un problème de joint apparait aussi au niveau des carrelages. Sauf que là vous avez affaire avec du plâtre et non de la silicone. Avec une fuite, le plâtre s’humidifie et entraine le déplacement du carrelage. Pour que cela ne se reproduise pas, utilisez du ciment hydrofuge et couvrez les zones humides. Attendez que le tout s’assèche avant de rajouter une nouvelle couche de matériaux étanches. Recollez le carrelage avec de la colle spéciale salle d’eau.

Un pommeau de douche défaillant

Pour prendre une douche, il suffit de seulement 4 à 5 litres d’eau. Un bain quant à lui est beaucoup plus « gourmand », comptez une quarantaine de litres. Une douche est donc plus économique et écologique qu’un bain. Avec un pommeau qui fuit, c’est tout le rendement en eau qu’il faut revoir. Avec une fuite au niveau du pommeau, de l’eau peut s’écouler au niveau du flexible et de l’écrou.

La solution la plus évidente si vous ne voulez pas faire du bricolage, ramenez le pommeau au magasin s’il est encore sous garantie, on vous le remplacera par un neuf. Une autre solution toute bête, revissez le pommeau. Il se peut qu’au fil des utilisations, l’écrou se dévisse petit à petit, le resserrer peut donc faire l’affaire. Si cela ne marche pas, suivez les étapes suivantes.

  • Commencez par couper l’arrivée d’eau. Fermez bien le robinet dont dépend le flexible si le problème se situe à ce niveau.
  • Avec un chiffon, dévissez le flexible. Le détacher ensuite du robinet. Le chiffon c’est surtout pour éviter de rayer le chrome de l’écrou. Une fois le tout désassembler, recherchez le joint. En général, il se trouve sous le mousseur (la petite pièce qui fait office filtre)
  • Si le joint apparait toujours en bon état, remontez le tout. Vous pouvez aussi doubler le joint en y mettant un joint fibre. Assemblez de nouveau et ouvrez l’eau. Si cela règle le problème, c’est tant mieux. Dans le cas contraire, vous pouvez très bien remplacer le joint en caoutchouc par un autre plus épais. Une solution pratique. Surtout, c’est pas chère et facile à mettre en œuvre.

Pensez aussi au système d’évacuation

Une énième cause de fuite, la canalisation et l’évacuation d’eau. Une fois n’est pas coutume, la fuite provient habituellement des jonctions. Si vous utilisez des tuyaux en PVC, vérifiez l’état des colles au niveau des joints. Vérifiez aussi le siphon s’il est bien assemblé. Repérer une fuite au niveau de la canalisation est plus délicat. Pour cela vous allez mettre vos oreilles à l’épreuve : repérez un sifflement au moment de l’écoulement des eaux. Si vous le percevez, c’est qu’il y a une fuite quelque part. La réparation de ce genre de dégât nécessite le plus souvent l’intervention d’un professionnel.

2020-05-24T23:00:47+02:00