Comment installer une porte blindée ?

proDispo » Comment installer une porte blindée ?

Pour la sécurité de votre bâtiment, l’installation d’une porte blindée est une solution efficace. Robuste, résistante et difficile à fracturer, elle permet de dissuader les cambrioleurs et d’éviter toutes tentatives d’intrusion. Pour sa pose, vous pouvez vous en charger vous-même en étant un bricoleur expérimenté et en vous faisant aider par une autre personne. Toutefois, l’intervention d’un professionnel est plus conseillée, car le travail requiert un réel savoir-faire. Pourquoi installer une porte blindée ? Comment installer une porte blindée et à quel prix ? Les réponses en quelques lignes.

Les avantages d’une porte blindée

L’installation d’une porte blindée séduit, de plus en plus, de propriétaires pour de multiples raisons, à savoir :

– sa performance élevée en matière de sécurité,

– sa grande efficacité de protection contre les cambrioleurs et les différentes intrusions,

– ses excellentes capacités d’isolation que ce soit thermique ou phonique, qui vous permettent de consommer moins d’énergie,

– ses nombreux modèles qui permettent de donner une touche d’élégance à votre entrée.

L’installation de votre porte blindée

1ère étape : Préparation

– Avant de vous lancer dans le projet, il faut d’abord que vous suiviez quelques démarches importantes.

– Vous devez vous renseigner, auprès de votre mairie, du règlement qui régit votre habitation si vous pouvez faire des travaux ou non sur votre façade. Informez-vous également sur les normes de pose d’une porte blindée.

– Vous devez choisir le modèle de porte blindée qui répond le plus à vos besoins. Voici 3 critères de choix :

  • le type de serrure. Optez pour une porte équipée d’une serrure multipoints fiable assurant un verrouillage correct.
  • la performance. Optez pour une porte qui assure en matière d’anti-effraction, une porte blindée conforme au label A2P BP, qui est délivré par le Centre national de prévention et de protection (CNPP). Assurez-vous également qu’elle soit conforme à la norme CE, la norme NF et la norme relative à la résistance au feu.
  • l’esthétique. Optez pour une porte qui s’harmonise avec le style architectural de votre bâtiment. Heureusement, aujourd’hui, vous avez l’embarras du choix parmi différents modèles se rapprochant des portes traditionnelles ou modernes.

– Vous devez aussi penser à mesurer les dimensions (largeur, hauteur et épaisseur) de votre porte pour ne pas vous tromper lors de l’achat de votre nouvelle porte.

– N’oubliez pas non plus de prévoir un mode de transport adéquat pour ramener du magasin votre porte blindée.

2ème étape : Pose de la porte blindée

Après avoir acheté votre future porte anti-effraction, déposez votre ancienne porte à l’aide d’un pied-de-biche. Enlevez tous les vis qui la composent. Faites attention de ne pas endommager le mur.

Place maintenant aux sérieux travaux. En raison du poids lourd de votre porte, appelez une autre personne pour vous aider.

Installation du bâti

– Posez le bâti dans l’encadrement de la porte. Vérifiez bien s’il est de niveau. Normalement, si vous avez pris les bonnes mesures, il n’y aura aucun problème.

– Fixez le bâti à l’aide d’un perforateur et de chevilles. Pour le maintenir en place durant l’opération, utilisez des serre-joints.

Installation du vantail

– Installez le vantail de votre porte blindée. Utilisez encore une fois le pied-de-biche pour le faire rentrer sur les gonds. Fixez ensuite les chevilles.

– N’oubliez pas de vérifier, à l’aide de niveau à bulle, le niveau, l’aplomb, l’éventuel jeu et la compression du joint pour vous assurer d’une pose qui est bel et bien fiable. Vérifiez également le bon fonctionnement de la serrure et de votre porte !

Travaux de finition

Une fois le vantail posé et les contrôles réalisés, vous n’avez plus qu’à peaufiner votre travail.

– Cachez les chevilles.

– Appliquez du joint silicone afin d’optimiser les qualités isolantes (thermiques et phoniques) de la porte.

Le recours à un expert pour la pose de votre porte blindée

Une porte blindée est une porte de sécurité assez complexe. De plus, elle est très lourde et difficile à manipuler. Faire appel à un professionnel dans le domaine est donc vivement recommandé pour mener à bien le travail, gérer les éventuels problèmes d’installation et garantir le bon fonctionnement et la durabilité de votre installation.

Par la même occasion, ce professionnel est en mesure de vous aider dans le choix du type de porte blindée. Il saura vous orienter vers la solution la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

Grâce à son intervention, vous bénéficiez aussi d’une assurance professionnelle pour la réalisation des travaux et en cas de malfaçon. Vous bénéficiez également d’un taux de TVA à 7 % sur le matériel. 

Le prix d’une installation de votre porte blindée 

Le coût d’installation de votre porte blindée varie selon le type de porte blindée à installer.

Il existe 2 modèles de porte blindée sur le marché :

– la porte blindée simple est moins chère vue sa structure qui n’a pas de serrure renforcée ni de cadre métallique. C’est une solution efficace pour ceux qui ont de  petits budgets. Son tarif est compris entre 750 euros à 1500 euros.

– le bloc porte blindé est plus cher, mais représente un bon rapport qualité-prix. En effet, c’est la solution la plus complète garantissant la sécurité de votre bâtiment. Son tarif varie entre 2000 et 6000 euros.

Le matériau de votre porte blindée peut également influencer le coût d’installation.

– Porte blindée en bois : environ 1000 euros

– Porte blindée en acier : entre 1200 et 2500 euros

– Porte blindée en alu : entre 1300 et 2600 euros

– Porte blindée en verre : entre 2000 et 4000 euros

2020-05-24T22:56:10+02:00